Rechercher votre salle de réunion  

Chantier d'expansion de l'aéroport à 2023  

En 2023, 9,6 millions de passagers devraient transiter par l'Aéroport de Bordeaux. Pour les accueillir dans de bonnes conditions, pour accompagner pleinement l’ambition territoriale et renforcer les connexions au Monde, la Société aéroportuaire déploie un programme d’investissements de 140 millions d’euros.

 

Au premier rang des objectifs de l’Aéroport de Bordeaux à l’horizon 2023, l’écoresponsabilité aéroportuaire entre aujourd’hui dans une phase active, avec le lancement de sa démarche de certifications ISO 14001 et Airport Carbon Accreditation. Entre autres actions au programme de cette démarche, l’économie de la ressource en eau, la réduction de la consommation d’énergie ou encore la réalisation de bâtiments économes sont intégrées aux grands travaux d’infrastructures aéroportuaires.

Première grande infrastructure de l’Aéroport de Bordeaux réalisée en Haute Qualité Environnementale et selon des critères renforcés de qualité de service, la nouvelle jetée « Satellite 3 » dont la phase de travaux extérieurs de « gros œuvre » est achevée, ouvrira ainsi ses portes à l’international pour l’été 2020.

Dans un objectif de réduction des émissions de carbone côté piste, la mise en place d’équipements d’alimentation en « 400 Hertz » initiée en 2019, en remplacement des groupes électrogènes de démarrage des avions stationnés au hall B, se poursuit en 2020 avec l’équipement des passerelles du hall A.

Dans le domaine de l’accessibilité, un nouveau chantier de réseaux vient d’être lancé afin de préparer l’accueil de la future station Tramway et Technobus qui prendra place aux pieds des aérogares.

En savoir plus sur les grands chantiers de l'aéroport

 

Chiffres clefs

  • 35 500m² de bâtiments rénovés ou construits (hors 45e Parallèle)
  • 204 000m² de surfaces rénovées ou requalifiées pour le stationnement, les voies de circulation côté ville et l’accueil d’avions côté pistes
  • 3 nouvelles infrastructures pour l’accueil des passagers
  • 140 millions d’euros d’investissements autofinancés à plus de 50% par la Société aéroportuaire
  • 75% des investissements dédiés aux évolutions capacitaires et de confort